menu déroulant

      diaporama

      Un espace naturel d'exception


      Le site de Saint-Maurice comprend 123 ha de bois, de landes, de prés salés, de prairies pâturées en bordure du fleuve côtier Laïta.


      Le massif boisé de 93ha situé au sud de la forêt de Toulfoën est composé d'une mosaïque de milieux, comme les quelques massifs de résineux héritage des années 50, des pentes couvertes de vieux chênes, des hêtres sur les plateaux et même des ifs mêlés aux houx. Des zones les plus humides aux plus sèches, de petits trésors biologiques apparaissent comme une toute petite plante carnivore, la drosera, et d'étranges lichens. Au printemps, le randonneur côtoie l'asphodèle d'Arondeau, une élégante fleur également protégée. Dans la Laïta, l'eau douce se mêle à l'eau salée au gré des marées, c'est le territoire d'une espèce rare au biotope très étroit, le cranson des estuaires, essentiellement présent en Bretagne sud.


      Au fil des saisons, une centaine d'espèces d'oiseaux occupent les rives et les bois. L'hiver, les bécassines des marais se nourrissent et se reposent sur les vasières découvertes à quelques mètres des observateurs, au printemps plusieurs espèces de pics, dont le pic noir, tambourinent sur les vieux arbres .L'été, ce sont des centaines de mouettes et goélands qui viennent se reposer dans l'anse de Saint-Maurice et la nuit, le ballet des chauves-souris passe presque inaperçu au-dessus de l'étang.


      Les roselières en bord de rivière accueillent toute l'année des passereaux qui vienne nicher et se réfugier.

      Depuis 1991, le conservatoire du littoral est propriétaire des 123 ha du domaine. La commune de Clohars-Carnoët en assure la gestion du site naturel comme du parc.