menu déroulant

      diaporama

      La lande, la sphaigne et la drosera.


      Saint-Maurice est un patchwork de milieux naturels, la notion de biodiversité prend ici tout son sens. Aux confins du domaine, nous avons une lande rase de 500m², humide, ensoleillée, son sol est constitué de tourbe.


      La végétation dominante est la bruyère ciliée typique de ce milieu. Au milieu, juste une tache de sphaigne, cette mousse qui crée les sols tourbeux. Un petit espace est épargné par les bruyères et exposé au soleil, c’est à cet endroit de 40cm sur 30cm, que poussent quatre minuscules plants de drosera ou rosolis, une plante dite carnivore. La drosera pousse dans ce milieu hostile au sol pauvre. La capture d’insectes par ses feuilles hérissées de gouttelettes attractives et gluantes lui permet d’assurer sa brève existence de quelques mois et de fleurir en cœur d’été pour produire quelques graines qui germeront peut-être l’année suivante, si la bruyère lui laisse un peu de soleil.