menu déroulant

      diaporama

      Le nid des sittelles



      L’hospitalité, c'est le thème de l’exposition 2015, le site de Saint-Maurice l’offre en permanence. 

      Il ne se passe pas une seule journée sans qu’on entende des oisillons quémander la nourriture et ainsi trahir la présence du nid, caché dans les lierres, au fond d’un trou d’une muraille ou de l’église. 

      Dans un nichoir à chevêche, c’est une famille de sittelles torchepot qui s’est installée. Les adultes nourrissent activement les jeunes. 









       Le trou étant trop grand, les parents l’on rétréci à leur taille. L’année dernière, c’était un essaim de guêpes qui avait investi l’endroit, et la rare petite chouette chevêche l’a toujours boudé. On ne choisit pas, c’est la nature qui réparti ses locataires suivant les opportunités. 

      A cette date les jeunes sittelles ont quitté leur nid pour partir vivre dans la forêt de Saint-Maurice.