menu déroulant

      diaporama

      Le parc de l'ancienne abbaye


      Les monastères étaient installés au sein d'une clôture qui isolaient les religieux du monde extérieur. Dans ce monde clos, les aménagements se sont succédé pendant des siècles, des terrasses sans âge aux plantations de résineux de la fin du XIXe siècle. Il reste des ambiances saisissantes dans ce parc qui mêle les vestiges à la végétation horticole redevenue sauvage, dans un fragile équilibre, assuré par un entretien des plus discret. 





       








      Les magnolias et les séquoias ont 130 ans, tandis que les ifs approchent des 300. Ici, pas de floraison volontaire, c'est vert, exception faite de la floraison des pommiers et des fleurs sauvages.